Catherine Labouré, évocation de la vie de la sainte (2020)


« Catherine Labouré, un cœur brulant de charité »(c)

Ca m’est arrivé « par hasard ». Le recteur de la Chapelle de la Rue du Bac, où la Bourguignonne Catherine Labouré a eu la grâce de voir et entendre la Vierge Marie -bien avant les apparitions de Lourdes-, m’a demandé d’écrire, mettre en scène et faire jouer une « évocation » de la vie de cette simple paysanne devenue Soeur de la Charité, humble et discrète, à l’occasion des 190 ans des apparitions. Quelle joie de répondre à cette demande.

Ce fichu virus Covid-19 a retardé l’avant-première, prévue initialement le 24 avril,  qui a eu lieu le 7 octobre devant les Sœurs Filles de la Charité et S.E. Mgr le Nonce apostolique Celestino Migliore, et leurs invités. Les représentations publiques sont programmées autour du 190ème anniversaire de la seconde des trois apparitions à la sainte.

Huit représentations « Catherine Labouré, un cœur brûlant de charité »

-le mercredi 25, jeudi 26 et  vendredi 27 novembre à  20h,

– les samedi 28  et dimanche 29 novembre : à 15h et 20h,
– le lundi 30 novembre à 20h.

Libre participation aux frais.
Chapelle Notre-Dame de la Médaille miraculeuse

Accès : 140, rue du Bac, 75007 Paris
Plus d’informations : medaille.miraculeuse@cfdlc.org

Une tournée est prévue en province.

Reprise du spectacle Rue du Bac autour du 18 juillet 2020

Merci à la comédienne, Priscilla Caroni,

qui interprète  Catherine, merci aux Soeurs Anna et  Magdalena, de la Rue du Bac (archives, costumes) , merci à Jean-Luc Debard pour ses conseils en bourguignon – Production : REJOYCE.

Revue de Presse:

Radio Notre-Dame: